L’image montrant le symbole de bitcoin

Les questions fréquemment posées sont toutes censées être fréquemment posées dans un certain contexte et se rapportant à un sujet particulier.

QU’EST-CE QUE BITCOIN?

Bitcoin est un réseau de paiement innovant et un nouveau type d’argent. Bitcoin utilise la technologie peer-to-peer pour fonctionner sans autorité centrale ni banque; la gestion des transactions et l’émission de bitcoins est réalisée collectivement par le réseau. Bitcoin est open-source; sa conception est publique, personne ne possède ou ne contrôle Bitcoin et tout le monde peut y participer. Grâce à nombre de ses propriétés uniques, Bitcoin permet des utilisations passionnantes qui ne pourraient être couvertes par aucun système de paiement précédent.

COMMENT FONCTIONNE BITCOIN?

Du point de vue de l’utilisateur, Bitcoin n’est rien de plus qu’une application mobile ou un programme informatique qui fournit un portefeuille Bitcoin personnel et permet à un utilisateur d’envoyer et de recevoir des bitcoins avec eux. C’est ainsi que Bitcoin fonctionne pour la plupart des utilisateurs. Dans les coulisses, le réseau Bitcoin partage un registre public appelé «blockchain». Ce grand livre contient toutes les transactions jamais traitées, permettant à l’ordinateur d’un utilisateur de vérifier la validité de chaque transaction. L’authenticité de chaque transaction est protégée par des signatures numériques correspondant aux adresses d’envoi, permettant à tous les utilisateurs d’avoir un contrôle total sur l’envoi de bitcoins à partir de leurs propres adresses Bitcoin. En plus, tout le monde peut traiter des transactions en utilisant la puissance de calcul d’un matériel spécialisé et gagner une récompense en bitcoins pour ce service. Ceci est souvent appelé «exploitation minière». Pour en savoir plus sur Bitcoin, vous pouvez consulter la page dédiée et l’article original.

QUI A CRÉÉ BITCOIN

Bitcoin est la première implémentation d’un concept appelé «crypto-monnaie», qui a été décrit pour la première fois en 1998 par Wei Dai sur la liste de diffusion cypherpunks, suggérant l’idée d’une nouvelle forme de monnaie qui utilise la cryptographie pour contrôler sa création et ses transactions, plutôt qu’un autorité centrale. La première spécification et preuve de concept Bitcoin a été publiée en 2009 dans une liste de diffusion de cryptographie par Satoshi Nakamoto. Satoshi a quitté le projet fin 2010 sans révéler grand-chose sur lui-même. La communauté a depuis grandi de façon exponentielle avec de nombreux développeurs travaillant sur Bitcoin

QUI CONTRÔLE LE RÉSEAU BITCOIN?

Personne ne possède le réseau Bitcoin comme personne ne possède la technologie derrière le courrier électronique. Bitcoin est contrôlé par tous les utilisateurs de Bitcoin dans le monde. Alors que les développeurs améliorent le logiciel, ils ne peuvent pas forcer une modification du protocole Bitcoin car tous les utilisateurs sont libres de choisir le logiciel et la version qu’ils utilisent. Afin de rester compatibles les uns avec les autres, tous les utilisateurs doivent utiliser un logiciel respectant les mêmes règles. Bitcoin ne peut fonctionner correctement qu’avec un consensus complet entre tous les utilisateurs. Par conséquent, tous les utilisateurs et développeurs sont fortement incités à protéger ce consensus.

LE BITCOIN EST-IL VRAIMENT UTILISÉ PAR LES GENS?

Oui. Un nombre croissant d’entreprises et de particuliers utilisent Bitcoin. Cela inclut les entreprises physiques telles que les restaurants, les appartements, les cabinets d’avocats et les services en ligne populaires tels que Namecheap, WordPress et Reddit. Bien que Bitcoin reste un phénomène relativement nouveau, il se développe rapidement. Fin août 2013, la valeur de tous les bitcoins en circulation dépassait 1,5 milliard de dollars américains avec des millions de dollars de bitcoins échangés quotidiennement.

COMMENT ACQUÉRIR DES BITCOINS?

En tant que paiement de biens ou de services. Achetez des bitcoins dans un échange Bitcoin. Échangez des bitcoins avec quelqu’un près de chez vous. Gagnez des bitcoins grâce à l’exploitation minière compétitive. Bien qu’il soit possible de trouver des personnes souhaitant vendre des bitcoins en échange d’une carte de crédit ou d’un paiement PayPal, la plupart des échanges n’autorisent pas le financement via ces méthodes de paiement. Cela est dû aux cas où quelqu’un achète des bitcoins avec PayPal, puis annule sa moitié de la transaction. Ceci est communément appelé une rétrofacturation.

EST-IL DIFFICILE D’EFFECTUER UN PAIEMENT BITCOIN?

Les paiements Bitcoin sont plus faciles à effectuer que les achats par carte de débit ou de crédit et peuvent être reçus sans compte marchand. Les paiements sont effectués à partir d’une application de portefeuille, soit sur votre ordinateur soit sur votre smartphone, en saisissant l’adresse du destinataire, le montant du paiement et en appuyant sur envoyer. Pour faciliter la saisie de l’adresse d’un destinataire, de nombreux portefeuilles peuvent obtenir l’adresse en scannant un code QR ou en touchant deux téléphones avec la technologie NFC.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU BITCOIN?

Liberté de paiement – Il est possible d’envoyer et de recevoir n’importe quelle somme d’argent instantanément n’importe où dans le monde et à tout moment. Pas de jours fériés. Pas de frontières. Aucune limite imposée. Bitcoin permet à ses utilisateurs d’avoir le contrôle total de leur argent. Frais très bas – Les paiements Bitcoin sont actuellement traités sans frais ou avec des frais extrêmement faibles. Les utilisateurs peuvent inclure des frais avec les transactions pour recevoir un traitement prioritaire, ce qui se traduit par une confirmation plus rapide des transactions par le réseau. De plus, des processeurs marchands existent pour aider les commerçants à traiter les transactions, à convertir les bitcoins en monnaie fiduciaire et à déposer quotidiennement des fonds directement sur les comptes bancaires des commerçants. Comme ces services sont basés sur Bitcoin, ils peuvent être proposés pour des frais beaucoup moins élevés qu’avec PayPal ou les réseaux de cartes de crédit. Moins de risques pour les commerçants – Les transactions Bitcoin sont sécurisées, irréversibles et ne contiennent pas d’informations sensibles ou personnelles des clients . Cela protège les commerçants contre les pertes causées par la fraude ou les rejets de débit frauduleux, et il n’est pas nécessaire de se conformer à la norme PCI. Les commerçants peuvent facilement s’étendre à de nouveaux marchés où soit les cartes de crédit ne sont pas disponibles, soit les taux de fraude sont trop élevés. Les résultats nets sont des frais moins élevés, des marchés plus importants et des coûts administratifs moindres. Sécurité et contrôle – Les utilisateurs de Bitcoin contrôlent totalement leurs transactions; il est impossible pour les commerçants de forcer des frais non désirés ou inaperçus comme cela peut arriver avec d’autres méthodes de paiement. Les paiements Bitcoin peuvent être effectués sans informations personnelles liées à la transaction. Cela offre une protection solide contre le vol d’identité. Les utilisateurs de Bitcoin peuvent également protéger leur argent avec une sauvegarde et un cryptage. Transparent et neutre – Toutes les informations concernant la masse monétaire Bitcoin elle-même sont facilement disponibles sur la chaîne de blocs pour que quiconque puisse les vérifier et les utiliser en temps réel. Aucun individu ou organisation ne peut contrôler ou manipuler le protocole Bitcoin car il est cryptographiquement sécurisé. Cela permet de faire confiance au noyau de Bitcoin pour être complètement neutre, transparent et prévisible. Transparent et neutre – Toutes les informations concernant la masse monétaire Bitcoin elle-même sont facilement disponibles sur la chaîne de blocs pour que quiconque puisse les vérifier et les utiliser en temps réel. Aucun individu ou organisation ne peut contrôler ou manipuler le protocole Bitcoin car il est cryptographiquement sécurisé. Cela permet de faire confiance au noyau de Bitcoin pour être complètement neutre, transparent et prévisible. Transparent et neutre – Toutes les informations concernant la masse monétaire Bitcoin elle-même sont facilement disponibles sur la chaîne de blocs pour que quiconque puisse les vérifier et les utiliser en temps réel. Aucun individu ou organisation ne peut contrôler ou manipuler le protocole Bitcoin car il est cryptographiquement sécurisé. Cela permet de faire confiance au noyau de Bitcoin pour être complètement neutre, transparent et prévisible.

QUELS SONT LES INCONVÉNIENTS DU BITCOIN?

Degré d’acceptation – De nombreuses personnes ne connaissent toujours pas Bitcoin. Chaque jour, de plus en plus d’entreprises acceptent les bitcoins parce qu’elles veulent les avantages de le faire, mais la liste reste petite et doit encore s’allonger pour bénéficier des effets de réseau. Volatilité – La valeur totale des bitcoins en circulation et le nombre d’entreprises utilisant Bitcoin sont encore très faibles par rapport à ce qu’ils pourraient être. Par conséquent, des événements, des échanges ou des activités commerciales relativement modestes peuvent influer considérablement sur le prix. En théorie, cette volatilité diminuera à mesure que les marchés Bitcoin et la technologie mûriront. Jamais auparavant le monde n’avait vu une devise de démarrage, il est donc vraiment difficile (et passionnant) d’imaginer comment cela se déroulera. Développement en cours – Le logiciel Bitcoin est toujours en version bêta avec de nombreuses fonctionnalités incomplètes en développement actif. De nouveaux outils, fonctionnalités et services sont en cours de développement pour rendre Bitcoin plus sécurisé et accessible au grand public. Certains d’entre eux ne sont toujours pas prêts pour tout le monde. La plupart des entreprises Bitcoin sont nouvelles et n’offrent toujours aucune assurance. En général, Bitcoin est toujours en cours de maturation.

POURQUOI LES GENS FONT-ILS CONFIANCE À BITCOIN?

Une grande partie de la confiance en Bitcoin vient du fait qu’il ne nécessite aucune confiance. Bitcoin est entièrement open-source et décentralisé. Cela signifie que n’importe qui a accès à tout moment à l’intégralité du code source. Tout développeur dans le monde peut donc vérifier exactement comment fonctionne Bitcoin. Toutes les transactions et bitcoins émis peuvent être consultés de manière transparente en temps réel par n’importe qui. Tous les paiements peuvent être effectués sans dépendre d’un tiers et l’ensemble du système est protégé par des algorithmes cryptographiques fortement évalués par des pairs, comme ceux utilisés pour les services bancaires en ligne. Aucune organisation ou individu ne peut contrôler Bitcoin, et le réseau reste sécurisé même si tous ses utilisateurs ne peuvent pas faire confiance.

QUI A CRÉÉ BITCOIN

Image de Satoshi Nakamoto, le créateur de bitcoin

Bitcoin est la première implémentation d’un concept appelé «crypto-monnaie», qui a été décrit pour la première fois en 1998 par Wei Dai sur la liste de diffusion cypherpunks, suggérant l’idée d’une nouvelle forme de monnaie qui utilise la cryptographie pour contrôler sa création et ses transactions, plutôt qu’un autorité centrale. La première spécification et preuve de concept Bitcoin a été publiée en 2009 dans une liste de diffusion de cryptographie par Satoshi Nakamoto. Satoshi a quitté le projet fin 2010 sans révéler grand-chose sur lui-même. La communauté a depuis grandi de façon exponentielle avec de nombreux développeurs travaillant sur Bitcoin

PUIS-JE GAGNER DE L’ARGENT AVEC BITCOIN?

Vous ne devriez jamais vous attendre à devenir riche avec Bitcoin ou toute technologie émergente. Il est toujours important de se méfier de tout ce qui semble trop beau pour être vrai ou qui ne respecte pas les règles économiques de base. Le Bitcoin est un espace d’innovation croissant et il existe des opportunités commerciales qui incluent également des risques. Il n’y a aucune garantie que Bitcoin continuera de croître même s’il s’est développé à un rythme très rapide jusqu’à présent. Investir du temps et des ressources sur tout ce qui concerne Bitcoin nécessite de l’esprit d’entreprise. Il existe différentes façons de gagner de l’argent avec Bitcoin, telles que l’exploitation minière, la spéculation ou la gestion de nouvelles entreprises. Toutes ces méthodes sont compétitives et il n’y a aucune garantie de profit. Il appartient à chaque individu de faire une évaluation appropriée des coûts et des risques liés à un tel projet.

LE BITCOIN EST-IL ENTIÈREMENT VIRTUEL ET IMMATÉRIEL?

Le Bitcoin est aussi virtuel que les cartes de crédit et les réseaux bancaires en ligne que les gens utilisent tous les jours. Bitcoin peut être utilisé pour payer en ligne et dans les magasins physiques, comme toute autre forme d’argent. Les Bitcoins peuvent également être échangés sous forme physique comme les pièces Casascius, mais payer avec un téléphone mobile reste généralement plus pratique. Les soldes Bitcoin sont stockés dans un grand réseau distribué et ils ne peuvent être modifiés de manière frauduleuse par personne. En d’autres termes, les utilisateurs de Bitcoin ont un contrôle exclusif sur leurs fonds et les bitcoins ne peuvent pas disparaître simplement parce qu’ils sont virtuels.

BITCOIN EST-IL ANONYME?

Bitcoin est conçu pour permettre à ses utilisateurs d’envoyer et de recevoir des paiements avec un niveau de confidentialité acceptable ainsi que toute autre forme d’argent. Cependant, Bitcoin n’est pas anonyme et ne peut pas offrir le même niveau de confidentialité que l’argent liquide. L’utilisation de Bitcoin laisse de nombreux registres publics. Divers mécanismes existent pour protéger la vie privée des utilisateurs, et d’autres sont en cours de développement. Cependant, il reste encore du travail à faire avant que ces fonctionnalités ne soient utilisées correctement par la plupart des utilisateurs de Bitcoin. Certaines préoccupations ont été soulevées quant au fait que les transactions privées pourraient être utilisées à des fins illégales avec Bitcoin. Cependant, il convient de noter que Bitcoin sera sans aucun doute soumis à des réglementations similaires déjà en place dans les systèmes financiers existants. Le Bitcoin ne peut pas être plus anonyme que l’argent liquide et il est peu probable qu’il empêche la conduite d’enquêtes criminelles. De plus, Bitcoin est également conçu pour prévenir un large éventail de crimes financiers.

QUE SE PASSE-T-IL LORSQUE LES BITCOINS SONT PERDUS?

Lorsqu’un utilisateur perd son portefeuille, cela a pour effet de retirer de l’argent de la circulation. Les bitcoins perdus restent toujours dans la chaîne de blocs, comme tous les autres bitcoins. Cependant, les bitcoins perdus restent inactifs pour toujours car il n’y a aucun moyen pour quiconque de trouver la ou les clés privées qui leur permettraient d’être dépensées à nouveau. En raison de la loi de l’offre et de la demande, lorsque moins de bitcoins sont disponibles, ceux qui restent seront plus demandés et augmenteront en valeur pour compenser.

BITCOIN PEUT-IL ÉVOLUER POUR DEVENIR UN RÉSEAU DE PAIEMENT MAJEUR?

Le réseau Bitcoin peut déjà traiter un nombre de transactions par seconde beaucoup plus élevé qu’aujourd’hui. Il n’est cependant pas tout à fait prêt à évoluer au niveau des principaux réseaux de cartes de crédit. Des travaux sont en cours pour lever les limites actuelles et les besoins futurs sont bien connus. Depuis sa création, chaque aspect du réseau Bitcoin est dans un processus continu de maturation, d’optimisation et de spécialisation, et il faut s’attendre à ce qu’il le reste pendant quelques années. À mesure que le trafic augmente, de plus en plus d’utilisateurs de Bitcoin peuvent utiliser des clients légers et des nœuds de réseau complets peuvent devenir un service plus spécialisé. Pour plus de détails, consultez la page Évolutivité sur le Wiki.

LE BITCOIN EST-IL LÉGAL?

À notre connaissance, Bitcoin n’a pas été rendu illégal par la législation de la plupart des juridictions. Cependant, certaines juridictions (comme l’Argentine et la Russie) restreignent ou interdisent sévèrement les devises étrangères. D’autres juridictions (comme la Thaïlande) peuvent limiter les licences de certaines entités telles que les échanges Bitcoin. Les régulateurs de diverses juridictions prennent des mesures pour fournir aux particuliers et aux entreprises des règles sur la manière d’intégrer cette nouvelle technologie au système financier formel et réglementé. Par exemple, le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), un bureau du Département du Trésor des États-Unis, a publié des directives non contraignantes sur la manière dont il caractérise certaines activités impliquant des monnaies virtuelles.

LE BITCOIN EST-IL UTILE POUR LES ACTIVITÉS ILLÉGALES?

Bitcoin est de l’argent, et l’argent a toujours été utilisé à des fins légales et illégales. Les espèces, les cartes de crédit et les systèmes bancaires actuels dépassent largement Bitcoin en termes d’utilisation pour financer le crime. Bitcoin peut apporter une innovation significative dans les systèmes de paiement et les avantages d’une telle innovation sont souvent considérés comme bien au-delà de leurs inconvénients potentiels. Bitcoin est conçu pour être un énorme pas en avant dans la sécurisation de l’argent et pourrait également constituer une protection significative contre de nombreuses formes de criminalité financière. Par exemple, les bitcoins sont totalement impossibles à contrefaire. Les utilisateurs ont le contrôle total de leurs paiements et ne peuvent pas recevoir de frais non approuvés tels que la fraude par carte de crédit. Les transactions Bitcoin sont irréversibles et immunisées contre les rejets de débit frauduleux. Bitcoin permet de sécuriser l’argent contre le vol et la perte en utilisant des mécanismes très puissants et utiles tels que les sauvegardes, le cryptage et les signatures multiples. Certaines préoccupations ont été soulevées sur le fait que Bitcoin pourrait être plus attrayant pour les criminels car il peut être utilisé pour effectuer des paiements privés et irréversibles. Cependant, ces fonctionnalités existent déjà avec les espèces et les virements électroniques, qui sont largement utilisés et bien établis. L’utilisation de Bitcoin sera sans aucun doute soumise à des réglementations similaires qui sont déjà en place dans les systèmes financiers existants, et Bitcoin n’est pas susceptible d’empêcher la conduite d’enquêtes criminelles. En général, il est courant que des avancées importantes soient perçues comme controversées avant que leurs avantages ne soient bien compris.

BITCOIN PEUT-IL ÊTRE RÉGLEMENTÉ?

Le protocole Bitcoin lui-même ne peut pas être modifié sans la coopération de presque tous ses utilisateurs, qui choisissent le logiciel qu’ils utilisent. Tenter d’attribuer des droits spéciaux à une autorité locale dans les règles du réseau mondial Bitcoin n’est pas une possibilité pratique. Toute organisation riche pourrait choisir d’investir dans du matériel minier pour contrôler la moitié de la puissance de calcul du réseau et devenir capable de bloquer ou d’annuler les transactions récentes. Cependant, il n’y a aucune garantie qu’ils pourraient conserver ce pouvoir car cela nécessite d’investir autant que tous les autres mineurs du monde. Il est cependant possible de réglementer l’utilisation du Bitcoin de la même manière que tout autre instrument. Tout comme le dollar, Bitcoin peut être utilisé à des fins très diverses, dont certains peuvent être considérés comme légitimes ou non selon les lois de chaque juridiction. À cet égard, Bitcoin n’est pas différent de tout autre outil ou ressource et peut être soumis à des réglementations différentes dans chaque pays. L’utilisation de Bitcoin pourrait également être rendue difficile par des réglementations restrictives, auquel cas il est difficile de déterminer le pourcentage d’utilisateurs qui continueraient à utiliser la technologie. Un gouvernement qui choisit d’interdire Bitcoin empêcherait les entreprises et les marchés nationaux de se développer, transférant l’innovation vers d’autres pays. Le défi pour les régulateurs, comme toujours, est de développer des solutions efficaces sans nuire à la croissance des nouveaux marchés et entreprises émergents. L’utilisation de Bitcoin pourrait également être rendue difficile par des réglementations restrictives, auquel cas il est difficile de déterminer le pourcentage d’utilisateurs qui continueraient à utiliser la technologie. Un gouvernement qui choisit d’interdire Bitcoin empêcherait les entreprises et les marchés nationaux de se développer, transférant l’innovation vers d’autres pays. Le défi pour les régulateurs, comme toujours, est de développer des solutions efficaces sans nuire à la croissance des nouveaux marchés et entreprises émergents. L’utilisation de Bitcoin pourrait également être rendue difficile par des réglementations restrictives, auquel cas il est difficile de déterminer le pourcentage d’utilisateurs qui continueraient à utiliser la technologie. Un gouvernement qui choisit d’interdire Bitcoin empêcherait les entreprises et les marchés nationaux de se développer, transférant l’innovation vers d’autres pays. Le défi pour les régulateurs, comme toujours, est de développer des solutions efficaces sans nuire à la croissance des nouveaux marchés et entreprises émergents.

QU’EN EST-IL DU BITCOIN ET DES TAXES?

Bitcoin n’est pas une monnaie fiduciaire ayant cours légal dans aucune juridiction, mais la responsabilité fiscale s’accumule souvent quel que soit le support utilisé. Il existe une grande variété de lois dans de nombreuses juridictions différentes qui pourraient entraîner des revenus, des ventes, de la masse salariale, des gains en capital ou une autre forme d’obligation fiscale avec Bitcoin.

QU’EN EST-IL DU BITCOIN ET DE LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS?

Bitcoin permet aux gens d’effectuer des transactions selon leurs propres conditions. Chaque utilisateur peut envoyer et recevoir des paiements de la même manière que les espèces, mais il peut également participer à des contrats plus complexes. Les signatures multiples permettent d’accepter une transaction par le réseau uniquement si un certain nombre d’un groupe défini de personnes accepte de signer la transaction. Cela permet de développer à l’avenir des services innovants de médiation des différends. De tels services pourraient permettre à un tiers d’approuver ou de rejeter une transaction en cas de désaccord entre les autres parties sans avoir le contrôle de leur argent. Contrairement aux espèces et aux autres méthodes de paiement, Bitcoin laisse toujours une preuve publique qu’une transaction a bien eu lieu, ce qui peut potentiellement être utilisé dans un recours contre des entreprises ayant des pratiques frauduleuses. Il convient également de noter que si les commerçants dépendent généralement de leur réputation publique pour rester en affaires et payer leurs employés, ils n’ont pas accès au même niveau d’information lorsqu’ils traitent avec de nouveaux consommateurs. Le fonctionnement de Bitcoin permet aux particuliers et aux entreprises d’être protégés contre les rétrofacturations frauduleuses tout en donnant le choix au consommateur de demander plus de protection lorsqu’il ne veut pas faire confiance à un commerçant en particulier.

COMMENT LES BITCOINS SONT-ILS CRÉÉS?

Les nouveaux bitcoins sont générés par un processus compétitif et décentralisé appelé «extraction». Ce processus implique que les individus soient récompensés par le réseau pour leurs services. Les mineurs de Bitcoin traitent les transactions et sécurisent le réseau à l’aide de matériel spécialisé et collectent de nouveaux bitcoins en échange. Le protocole Bitcoin est conçu de manière à ce que de nouveaux bitcoins soient créés à un taux fixe. Cela fait de l’exploitation minière Bitcoin une entreprise très compétitive. Lorsque de plus en plus de mineurs rejoignent le réseau, il devient de plus en plus difficile de réaliser des bénéfices et les mineurs doivent rechercher l’efficacité pour réduire leurs coûts d’exploitation. Aucune autorité centrale ou développeur n’a le pouvoir de contrôler ou de manipuler le système pour augmenter ses profits. Chaque nœud Bitcoin dans le monde rejettera tout ce qui n’est pas conforme aux règles qu’il s’attend à ce que le système suive. Les Bitcoins sont créés à un rythme décroissant et prévisible. Le nombre de nouveaux bitcoins créés chaque année est automatiquement divisé par deux au fil du temps jusqu’à ce que l’émission de bitcoins s’arrête complètement avec un total de 21 millions de bitcoins existants. À ce stade, les mineurs de Bitcoin seront probablement pris en charge exclusivement par de nombreux petits frais de transaction. Le nombre de nouveaux bitcoins créés chaque année est automatiquement divisé par deux au fil du temps jusqu’à ce que l’émission de bitcoins s’arrête complètement avec un total de 21 millions de bitcoins existants. À ce stade, les mineurs de Bitcoin seront probablement pris en charge exclusivement par de nombreux petits frais de transaction. Le nombre de nouveaux bitcoins créés chaque année est automatiquement divisé par deux au fil du temps jusqu’à ce que l’émission de bitcoins s’arrête complètement avec un total de 21 millions de bitcoins existants. À ce stade, les mineurs de Bitcoin seront probablement pris en charge exclusivement par de nombreux petits frais de transaction.

POURQUOI LES BITCOINS ONT-ILS DE LA VALEUR?

Les bitcoins ont de la valeur car ils sont utiles en tant que forme de monnaie. Bitcoin a les caractéristiques de l’argent (durabilité, portabilité, fongibilité, rareté, divisibilité et reconnaissabilité) basées sur les propriétés des mathématiques plutôt que sur des propriétés physiques (comme l’or et l’argent) ou la confiance dans les autorités centrales (comme les monnaies fiduciaires). En bref, Bitcoin est soutenu par les mathématiques. Avec ces attributs, tout ce qui est nécessaire pour qu’une forme de monnaie ait de la valeur, c’est la confiance et l’adoption. Dans le cas de Bitcoin, cela peut être mesuré par sa base croissante d’utilisateurs, de commerçants et de startups. Comme pour toutes les devises, la valeur du bitcoin provient uniquement et directement de personnes disposées à les accepter comme moyen de paiement.

QU’EST-CE QUI DÉTERMINE LE PRIX DU BITCOIN?

Le prix d’un bitcoin est déterminé par l’offre et la demande. Lorsque la demande de bitcoins augmente, le prix augmente et lorsque la demande diminue, le prix baisse. Il n’y a qu’un nombre limité de bitcoins en circulation et de nouveaux bitcoins sont créés à un rythme prévisible et décroissant, ce qui signifie que la demande doit suivre ce niveau d’inflation pour maintenir le prix stable. Étant donné que le Bitcoin est encore un marché relativement petit par rapport à ce qu’il pourrait être, il ne faut pas beaucoup d’argent pour faire monter ou baisser le prix du marché, et donc le prix d’un bitcoin est toujours très volatil.

LES BITCOINS PEUVENT-ILS DEVENIR SANS VALEUR?

Oui. L’histoire est jonchée de devises qui ont échoué et qui ne sont plus utilisées, comme le mark allemand pendant la République de Weimar et, plus récemment, le dollar zimbabwéen. Bien que les défaillances de devises précédentes étaient généralement dues à une hyperinflation d’un type que Bitcoin rend impossible, il existe toujours un potentiel de défaillances techniques, de devises concurrentes, de problèmes politiques, etc. En règle générale, aucune monnaie ne doit être considérée comme absolument à l’abri des échecs ou des moments difficiles. Bitcoin a prouvé sa fiabilité pendant des années depuis sa création et il y a beaucoup de potentiel pour que Bitcoin continue de croître. Cependant, personne n’est en mesure de prédire ce que sera l’avenir de Bitcoin.

LE BITCOIN EST-IL UNE BULLE?

Une hausse rapide des prix ne constitue pas une bulle. Une surévaluation artificielle qui conduira à une brusque correction à la baisse constitue une bulle. Les choix basés sur l’action humaine individuelle de centaines de milliers d’acteurs du marché sont la cause de la fluctuation du prix du bitcoin alors que le marché cherche à découvrir les prix. Les raisons des changements de sentiment peuvent inclure une perte de confiance en Bitcoin, une grande différence entre la valeur et le prix non basée sur les fondamentaux de l’économie Bitcoin, une couverture de presse accrue stimulant la demande spéculative, la peur de l’incertitude et l’exubérance et la cupidité irrationnelles à l’ancienne. .

BITCOIN EST-IL UN SCHÉMA DE PONZI?

Bitcoin est-il un schéma de Ponzi? Un stratagème de Ponzi est une opération d’investissement frauduleuse qui rémunère ses investisseurs à partir de leur propre argent, ou de l’argent payé par les investisseurs ultérieurs, au lieu des bénéfices réalisés par les personnes qui dirigent l’entreprise. Les schémas de Ponzi sont conçus pour s’effondrer aux dépens des derniers investisseurs lorsqu’il n’y a pas assez de nouveaux participants. Bitcoin est un projet de logiciel libre sans autorité centrale. Par conséquent, personne n’est en mesure de faire des déclarations frauduleuses sur le rendement des investissements. Comme les autres grandes devises telles que l’or, le dollar américain, l’euro, le yen, etc., il n’y a pas de pouvoir d’achat garanti et le taux de change flotte librement. Cela conduit à une volatilité où les propriétaires de bitcoins peuvent gagner ou perdre de l’argent de manière imprévisible. Au-delà de la spéculation, Bitcoin est également un système de paiement avec des attributs utiles et compétitifs qui sont utilisés par des milliers d’utilisateurs et d’entreprises.

BITCOIN NE PROFITE-T-IL PAS INJUSTEMENT AUX PREMIERS UTILISATEURS?

Certains utilisateurs précoces ont un grand nombre de bitcoins car ils ont pris des risques et investi du temps et des ressources dans une technologie non éprouvée qui n’était pratiquement pas utilisée par personne et qui était beaucoup plus difficile à sécuriser correctement. De nombreux utilisateurs précoces ont dépensé un grand nombre de bitcoins plusieurs fois avant qu’ils ne deviennent précieux ou n’achètent que de petites quantités et ne font pas d’énormes gains. Il n’y a aucune garantie que le prix d’un bitcoin augmentera ou baissera. C’est très similaire à investir dans une start-up qui peut soit gagner de la valeur grâce à son utilité et sa popularité, soit ne jamais percer. Bitcoin en est encore à ses balbutiements, et il a été conçu avec une vision à très long terme; il est difficile d’imaginer comment il pourrait être moins biaisé envers les premiers utilisateurs, et les utilisateurs d’aujourd’hui peuvent ou non être les premiers à adopter demain.

LE MONTANT FINI DE BITCOINS NE SERA-T-IL PAS UNE LIMITATION?

Bitcoin est unique en ce sens que seuls 21 millions de bitcoins seront créés. Cependant, cela ne sera jamais une limitation car les transactions peuvent être libellées en sous-unités plus petites d’un bitcoin, telles que des bits – il y a 1000000 bits dans 1 bitcoin. Les bitcoins peuvent être divisés jusqu’à 8 décimales (0,000 000 01) et des unités potentiellement encore plus petites si cela est nécessaire à l’avenir à mesure que la taille moyenne des transactions diminue.

BITCOIN NE TOMBERA-T-IL PAS DANS UNE SPIRALE DÉFLATIONNISTE?

La théorie de la spirale déflationniste dit que si les prix devraient baisser, les gens déplaceront leurs achats dans le futur afin de bénéficier de la baisse des prix. Cette baisse de la demande amènera à son tour les commerçants à baisser leurs prix pour essayer de stimuler la demande, ce qui aggravera le problème et conduira à une dépression économique. Bien que cette théorie soit un moyen populaire de justifier l’inflation parmi les banquiers centraux, elle ne semble pas toujours être vraie et est considérée comme controversée parmi les économistes. L’électronique grand public est un exemple de marché où les prix baissent constamment mais qui n’est pas en dépression. De même, la valeur des bitcoins a augmenté au fil du temps et pourtant, la taille de l’économie Bitcoin a également considérablement augmenté avec elle. Parce que la valeur de la monnaie et la taille de son économie ont commencé à zéro en 2009, Bitcoin est un contre-exemple à la théorie montrant qu’il doit parfois se tromper. Nonobstant cela, Bitcoin n’est pas conçu pour être une monnaie déflationniste. Il est plus exact de dire que Bitcoin est destiné à gonfler dans ses premières années et à devenir stable dans ses dernières années. La seule fois où la quantité de bitcoins en circulation diminuera, c’est si les gens perdent négligemment leur portefeuille en ne faisant pas de sauvegarde. Avec une base monétaire stable et une économie stable, la valeur de la monnaie devrait rester la même. Nonobstant cela, Bitcoin n’est pas conçu pour être une monnaie déflationniste. Il est plus exact de dire que Bitcoin est destiné à gonfler dans ses premières années et à devenir stable dans ses dernières années. La seule fois où la quantité de bitcoins en circulation diminuera, c’est si les gens perdent négligemment leur portefeuille en ne faisant pas de sauvegarde. Avec une base monétaire stable et une économie stable, la valeur de la monnaie devrait rester la même. Nonobstant cela, Bitcoin n’est pas conçu pour être une monnaie déflationniste. Il est plus exact de dire que Bitcoin est destiné à gonfler dans ses premières années et à devenir stable dans ses dernières années. La seule fois où la quantité de bitcoins en circulation diminuera, c’est si les gens perdent négligemment leur portefeuille en ne faisant pas de sauvegarde. Avec une base monétaire stable et une économie stable, la valeur de la monnaie devrait rester la même.

LA SPÉCULATION ET LA VOLATILITÉ NE SONT-ELLES PAS UN PROBLÈME POUR BITCOIN?

C’est une situation de poulet et d’œuf. Pour que le prix du bitcoin se stabilise, une économie à grande échelle doit se développer avec plus d’entreprises et d’utilisateurs. Pour qu’une économie à grande échelle se développe, les entreprises et les utilisateurs rechercheront la stabilité des prix. Heureusement, la volatilité n’affecte pas les principaux avantages de Bitcoin en tant que système de paiement pour transférer de l’argent d’un point A à un point B.Il est possible pour les entreprises de convertir instantanément les paiements Bitcoin dans leur devise locale, ce qui leur permet de profiter des avantages de Bitcoin sans être soumis à des fluctuations de prix. Étant donné que Bitcoin offre de nombreuses fonctionnalités et propriétés utiles et uniques, de nombreux utilisateurs choisissent d’utiliser Bitcoin. Avec de telles solutions et incitations,

ET SI QUELQU’UN ACHETAIT TOUS LES BITCOINS EXISTANTS?

Seule une fraction des bitcoins émis à ce jour se trouve sur les marchés des changes à la vente. Les marchés Bitcoin sont compétitifs, ce qui signifie que le prix d’un bitcoin augmentera ou diminuera en fonction de l’offre et de la demande. De plus, de nouveaux bitcoins continueront d’être émis pendant des décennies. Par conséquent, même l’acheteur le plus déterminé ne pouvait pas acheter tous les bitcoins existants. Cette situation ne veut pas dire, cependant, que les marchés ne sont pas vulnérables à la manipulation des prix; il ne faut toujours pas de sommes importantes pour faire monter ou baisser le prix du marché, et le Bitcoin reste donc un actif volatil jusqu’à présent.

ET SI QUELQU’UN CRÉE UNE MEILLEURE MONNAIE NUMÉRIQUE?

Cela peut arriver. Pour l’instant, Bitcoin reste de loin la monnaie virtuelle décentralisée la plus populaire, mais rien ne garantit qu’elle conservera cette position. Il existe déjà un ensemble de devises alternatives inspirées du Bitcoin. Il est cependant probablement correct de supposer que des améliorations significatives seraient nécessaires pour qu’une nouvelle devise dépasse Bitcoin en termes de marché établi, même si cela reste imprévisible. Bitcoin pourrait également adopter des améliorations d’une monnaie concurrente tant que cela ne change pas les parties fondamentales du protocole.

QU’EST-CE QUE L’EXPLOITATION MINIÈRE BITCOIN?

Image montrant une ferme de minage de cryptomonnaie

L’exploitation minière consiste à dépenser de la puissance de calcul pour traiter les transactions, sécuriser le réseau et maintenir la synchronisation de tous les membres du système. Il peut être perçu comme le centre de données Bitcoin sauf qu’il a été conçu pour être entièrement décentralisé avec des mineurs opérant dans tous les pays et aucun individu ayant le contrôle du réseau. Ce processus est appelé «extraction» comme une analogie avec l’extraction de l’or car il s’agit également d’un mécanisme temporaire utilisé pour émettre de nouveaux bitcoins. Contrairement à l’extraction de l’or, cependant, l’extraction de Bitcoin fournit une récompense en échange de services utiles nécessaires pour exploiter un réseau de paiement sécurisé. L’exploitation minière sera toujours nécessaire après l’émission du dernier bitcoin.

COMMENT FONCTIONNE L’EXTRACTION DE BITCOIN?

N’importe qui peut devenir un mineur Bitcoin en exécutant un logiciel avec du matériel spécialisé. Le logiciel de minage écoute les transactions diffusées via le réseau peer-to-peer et effectue les tâches appropriées pour traiter et confirmer ces transactions. Les mineurs de Bitcoin effectuent ce travail car ils peuvent gagner des frais de transaction payés par les utilisateurs pour un traitement plus rapide des transactions, et des bitcoins nouvellement créés créés selon une formule fixe. Pour que les nouvelles transactions soient confirmées, elles doivent être incluses dans un bloc avec une preuve mathématique de travail. De telles preuves sont très difficiles à générer car il n’y a aucun moyen de les créer autrement qu’en essayant des milliards de calculs par seconde. Cela oblige les mineurs à effectuer ces calculs avant que leurs blocs ne soient acceptés par le réseau et avant qu’ils ne soient récompensés. Au fur et à mesure que de plus en plus de personnes commencent à miner, la difficulté de trouver des blocs valides est automatiquement augmentée par le réseau pour s’assurer que le temps moyen de recherche d’un bloc reste égal à 10 minutes. En conséquence, l’exploitation minière est une entreprise très compétitive où aucun mineur individuel ne peut contrôler ce qui est inclus dans la chaîne de blocs. La preuve de travail est également conçue pour dépendre du bloc précédent pour forcer un ordre chronologique dans la chaîne de blocs. Cela rend exponentiellement difficile l’annulation des transactions précédentes car cela nécessite le recalcul des preuves de travail de tous les blocs suivants. Lorsque deux blocs sont trouvés en même temps, les mineurs travaillent sur le premier bloc qu’ils reçoivent et passent à la plus longue chaîne de blocs dès que le bloc suivant est trouvé. Cela permet à l’exploitation minière de sécuriser et de maintenir un consensus mondial basé sur la puissance de traitement. Les mineurs de Bitcoin ne sont ni en mesure de tricher en augmentant leur propre récompense ni de traiter des transactions frauduleuses qui pourraient corrompre le réseau Bitcoin car tous les nœuds Bitcoin rejetteraient tout bloc contenant des données invalides selon les règles du protocole Bitcoin. Par conséquent, le réseau reste sécurisé même si tous les mineurs de Bitcoin ne peuvent pas faire confiance. Les mineurs de Bitcoin ne sont ni en mesure de tricher en augmentant leur propre récompense ni de traiter des transactions frauduleuses qui pourraient corrompre le réseau Bitcoin car tous les nœuds Bitcoin rejetteraient tout bloc contenant des données invalides selon les règles du protocole Bitcoin. Par conséquent, le réseau reste sécurisé même si tous les mineurs de Bitcoin ne peuvent pas faire confiance. Les mineurs de Bitcoin ne sont ni en mesure de tricher en augmentant leur propre récompense ni de traiter des transactions frauduleuses qui pourraient corrompre le réseau Bitcoin car tous les nœuds Bitcoin rejetteraient tout bloc contenant des données invalides selon les règles du protocole Bitcoin. Par conséquent, le réseau reste sécurisé même si tous les mineurs de Bitcoin ne peuvent pas faire confiance.

L’EXPLOITATION MINIÈRE DE BITCOIN N’EST-ELLE PAS UN GASPILLAGE D’ÉNERGIE?

Dépenser de l’énergie pour sécuriser et faire fonctionner un système de paiement n’est pas un gaspillage. Comme tout autre service de paiement, l’utilisation de Bitcoin entraîne des frais de traitement. Les services nécessaires au fonctionnement des systèmes monétaires actuellement répandus, tels que les banques, les cartes de crédit et les véhicules blindés, consomment également beaucoup d’énergie. Bien que contrairement à Bitcoin, leur consommation totale d’énergie n’est pas transparente et ne peut pas être aussi facilement mesurée. L’exploitation minière de Bitcoin a été conçue pour devenir plus optimisée au fil du temps avec du matériel spécialisé consommant moins d’énergie, et les coûts d’exploitation de l’exploitation minière devraient continuer à être proportionnels à la demande. Lorsque l’extraction de Bitcoin devient trop compétitive et moins rentable, certains mineurs choisissent d’arrêter leurs activités. Par ailleurs, toute l’énergie minière dépensée est finalement transformée en chaleur, et les mineurs les plus rentables seront ceux qui ont utilisé cette chaleur à bon escient. Un réseau minier d’une efficacité optimale est celui qui ne consomme pas d’énergie supplémentaire. Bien qu’il s’agisse d’un idéal, l’économie de l’exploitation minière est telle que les mineurs s’efforcent individuellement de l’atteindre.

COMMENT LE MINAGE AIDE-T-IL À SÉCURISER BITCOIN?

L’exploitation minière crée l’équivalent d’une loterie compétitive qui rend très difficile pour quiconque d’ajouter consécutivement de nouveaux blocs de transactions dans la chaîne de blocs. Cela protège la neutralité du réseau en empêchant tout individu d’acquérir le pouvoir de bloquer certaines transactions. Cela empêche également tout individu de remplacer des parties de la chaîne de blocs pour réduire ses propres dépenses, ce qui pourrait être utilisé pour frauder d’autres utilisateurs. Le minage rend exponentiellement plus difficile d’annuler une transaction passée en exigeant la réécriture de tous les blocs après cette transaction.

DE QUOI AI-JE BESOIN POUR COMMENCER À MINER?

Dans les premiers jours de Bitcoin, n’importe qui pouvait trouver un nouveau bloc en utilisant le processeur de son ordinateur. Au fur et à mesure que de plus en plus de gens commençaient à miner, la difficulté de trouver de nouveaux blocs augmentait considérablement au point que la seule méthode d’exploitation minière rentable aujourd’hui utilise du matériel spécialisé. Vous pouvez visiter BitcoinMining.com pour plus d’informations.

LE BITCOIN EST-IL SÉCURISÉ?

La technologie Bitcoin – le protocole et la cryptographie – a de solides antécédents en matière de sécurité, et le réseau Bitcoin est probablement le plus grand projet informatique distribué au monde. La vulnérabilité la plus courante de Bitcoin est l’erreur de l’utilisateur. Les fichiers du portefeuille Bitcoin qui stockent les clés privées nécessaires peuvent être accidentellement supprimés, perdus ou volés. C’est assez similaire à l’argent physique stocké sous forme numérique. Heureusement, les utilisateurs peuvent utiliser de bonnes pratiques de sécurité pour protéger leur argent ou faire appel à des prestataires de services qui offrent de bons niveaux de sécurité et une assurance contre le vol ou la perte.

BITCOIN N’A-T-IL PAS ÉTÉ PIRATÉ DANS LE PASSÉ?

Les règles du protocole et de la cryptographie utilisées pour Bitcoin fonctionnent encore des années après sa création, ce qui est une bonne indication que le concept est bien conçu. Cependant, des failles de sécurité ont été trouvées et corrigées au fil du temps dans diverses implémentations logicielles. Comme toute autre forme de logiciel, la sécurité du logiciel Bitcoin dépend de la vitesse à laquelle les problèmes sont détectés et résolus. Plus de tels problèmes sont découverts, plus Bitcoin gagne en maturité. Il y a souvent des idées fausses sur les vols et les failles de sécurité qui se sont produits sur divers échanges et entreprises. Bien que ces événements soient malheureux, aucun d’entre eux n’implique le piratage de Bitcoin lui-même, ni n’implique de failles inhérentes à Bitcoin; tout comme un vol de banque ne signifie pas que le dollar est compromis. Cependant, il est exact de dire qu’un ensemble complet de bonnes pratiques et de solutions de sécurité intuitives est nécessaire pour offrir aux utilisateurs une meilleure protection de leur argent et pour réduire le risque général de vol et de perte. Au cours des dernières années, de telles fonctionnalités de sécurité se sont rapidement développées, telles que le cryptage des portefeuilles, les portefeuilles hors ligne, les portefeuilles matériels et les transactions à signatures multiples.

LES UTILISATEURS POURRAIENT-ILS S’ENTENDRE CONTRE BITCOIN?

Il n’est pas possible de changer le protocole Bitcoin aussi facilement. Tout client Bitcoin qui ne respecte pas les mêmes règles ne peut pas appliquer ses propres règles aux autres utilisateurs. Conformément à la spécification actuelle, il n’est pas possible de doubler les dépenses sur la même chaîne de blocs, ni de dépenser des bitcoins sans signature valide. Par conséquent, il n’est pas possible de générer des quantités incontrôlées de bitcoins à partir de rien, de dépenser les fonds d’autres utilisateurs, de corrompre le réseau ou de quelque chose de similaire. Cependant, les mineurs puissants pourraient choisir arbitrairement de bloquer ou d’annuler les transactions récentes. Une majorité d’utilisateurs peut également faire pression pour que certains changements soient adoptés. Parce que Bitcoin ne fonctionne correctement qu’avec un consensus complet entre tous les utilisateurs, changer le protocole peut être très difficile et oblige une écrasante majorité d’utilisateurs à adopter les changements de telle sorte que les utilisateurs restants n’ont presque pas d’autre choix que de suivre. En règle générale, il est difficile d’imaginer pourquoi un utilisateur de Bitcoin choisirait d’adopter un changement qui pourrait compromettre son propre argent.

BITCOIN EST-IL VULNÉRABLE À L’INFORMATIQUE QUANTIQUE?

Oui, la plupart des systèmes reposant sur la cryptographie en général le sont, y compris les systèmes bancaires traditionnels. Cependant, les ordinateurs quantiques n’existent pas encore et ne le seront probablement pas avant un certain temps. Dans le cas où l’informatique quantique pourrait être une menace imminente pour Bitcoin, le protocole pourrait être mis à niveau pour utiliser des algorithmes post-quantiques. Compte tenu de l’importance qu’aurait cette mise à jour, on peut s’attendre à ce qu’elle soit hautement examinée par les développeurs et adoptée par tous les utilisateurs de Bitcoin.